Ne pas se mettre au centre : préalable à la bienveillance.

david-clode

La bienveillance est fondamentalement une posture d’ouverture à l’autre, une forme d’acceptation de ce qu’il est, sans jugement, négatif ou positif. Être bienveillant en total contact à l’autre suppose d’oublier ce que je pense être, ce que je pense qu’il est. La difficulté est de lâcher ses a priori et ses certitudes. Cette absence de considération permet de percevoir les choses telles qu’elles sont et d’ouvrir aux possibles. Possibles avec de grandes perspectives, la confiance (foi), qui résulte de la bienveillance, permet de déplacer des montagnes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s