Le bonheur ?

Aristote vous dirait que le bonheur se situe dans l’équilibre entre deux émotions extrêmes. Un équilibre qu’il nomme tempérance. Dans nos apprentissages nous amenons chacun au bonheur par la réalisation de sa propre nature, hors de toute construction mentale, non duelle. Certains parlent de cette expérience comme de l’enfant qui retrouve sa mère ou de l’oiseau qui retrouve son nid. Rien ne perturbe, cette expérience stable. C’est notre chocolat intérieur disent certains

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s